Des maraîchers heureux !

17/09/2019 | Alimentation

Quand les maraîchers sont heureux cela donne de beaux potagers (à moins que ce ne soit l’inverse…)
Cette année, la surface cultivée a été augmentée.
Ceux qui se promènent chez nous n’ont pas pu passer à côté de notre nouveau potager, situé entre le poulailler et la prairie des ânes, sans le voir tant il est luxuriant, généreux et coloré. Ce potager c’est la partie visible de notre iceberg permaculturel….

Des serres, trois potagers, un terrain d’agroforesterie situé en contrebas de la Ferme sur la rue Bruyn, une cressonnière « royale » dont nous assurons la gestion forment l’ensemble de notre activité de maraîchage.
Il y a, bien sûr, des essais, des erreurs et des réussites. Il y a, surtout, des moniteurs passionnés, des équipes à l’écoute et  en demande constante d’apprentissage et d’échanges de savoirs et d’expériences.
Tout cela mis ensemble fait de nos petits bouts de terrains des jardins nourriciers et des potagers en pleine forme.
Le printemps a été particulièrement généreux cette année pour nos récoltes de petits fruits et cet été a vu nos cultures s’épanouir de belle façon.
Si nos légumes et nos fruits se retrouvent sur les étals de notre épicerie ou sont transformés dans la cuisine de notre estaminet, la belle productivité de nos parcelles nous oblige aussi à trouver des partenaires extérieurs pour éviter tout gaspillage.
Aujourd’hui, nous comptons 3 restaurants gastronomiques parmi nos clients :
Le Sheraton Zaventem, La Canne en Ville et Barge cuisinent nos fruits et légumes bio et nous sommes fiers de pouvoir fournir ces Chefs en produits de qualité.
D’autres entreprises transforment également nos productions :
Into the Spoon offre une alternative locale, durable et bio aux petits pots pour bébés que l’on trouve dans les commerces.
La Jolie Confiture fait de  nos tomates de délicieuses confitures que l’on peut découvrir et déguster lors de notre Brussels Tomato Festival.
Shake eat offre un service traiteur.
Refresh XI est une cantine authentique conviviale et engagée.
L’Ilot a mis sur pied un service traiteur et un projet d’économie sociale en formant aux métiers de l’Horeca des personnes ayant eu un parcours sans abris.

Il y a 35 ans, qui aurait pu imaginer que les trois bottes de poireaux de l’époque se transformeraient en cette manne d’abondance ?
Quelques-uns, sans doute, sinon le rêve ne serait pas devenu réalité…

 

Suivez-nous

Restez-connecté avec la ferme

 

 

 

 

 

Suivez-nous

Restez-connecté avec la ferme

 

 

 

COPYRIGHT © ASBL Ferme Nos Pilifs 2019

Politique de confidentialité
Information légale